EXOTIC CLUB

Deux potes d’enfance vivaient à Portland, Oregon, c’est dans ce grand ouest américain qu’ils s’enthousiasment pour la vibe DIY particulière au Nord Ouest des USA, et pour la grande diversité de la scène musicale du pays des strip club cradingues. C’est alors qu’ils décident de prendre en main leurs machines et de cracher leur rage et leur amour pour tout ce qui est bandant, étrange et extatique», c’est ainsi qu’un autre expat français à moustache décrivait le groupe. La version officielle est plutôt la suivante : « Le son d’Exotic Club c’est un plan à trois avec une femme fatale sonique. ». Ou était- ce un(e) groupie qui tenait ces propos ?

Quoi ? Ça parle de dépression moderne en milieu urbain, de virées nocturnes alcoolisées.
Où ? L’arrière plan serait celui d’un désir d’ailleurs ressenti dans une ville bourgeoise chargée d’une mythologie désuète, une ville inhibante.
Le Son ?! Avez-vous entendu parler de boîtes à rythme, de synthés analogiques et de bruit? Keep it minimal et dark, dance Baby.

1er EP « 7 eleven » sortie le 5 février 2012

DISPONIBLE de octobre à décembre

Pour toute demande, n’hésitez pas a envoyer un email à labisefraiche@gmail.com